Restauration à l'identique d'un petit patrimoine remarquable

Il était soutenu par une structure sur pilotis en bois de chêne, soit deux planches de 6.50 m environ, une à gauche et une autre à droite, celle-ci cassée en deux, enfouies dans la vase et des cailloux sur lesquels reposaient les pierres à laver. Les travaux ont débuté à la fin du mois d’août. Cinq salariés apprenants et deux encadrants vont le bichonner pendant 34 jours ouvrés : un travail passionnant, mais difficile à cause de la montée de l’eau et la présence de la vase, travail qui se fait dans la bonne humeur, arme magique de l’association.

Rendez-vous sur les lieux pour constater de visu l’avancée du travail très pointu des salariés ou rendez-vous sur la page « album-photos »